Bakary Samake champion IBO Méditerranéen en 4 rounds

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

C’est la main sur le cœur que la team Samake écoutait religieusement l’hymne Français pour la première fois  de la jeune carrière de Bakary. A défaut d’avoir choisi un chemin plus traditionnel qui aurait fait passer Bakary par le championnat de France d’ici quelques combats, le pari audacieux de son équipe semble porter ses fruits. En effet, dès son 9ème combat professionnel,  Bakary Samake (9-0, 5 KO) s’est emparé de la ceinture IBO Méditerranée des Super-Welters, dans un dans un grand gala organisé ce mardi 7 juin par Prestige Fight et Djamel Yacouben dans le somptueux cadre de l’hôtel Westin place Vendôme. 

Son adversaire? le Nicaraguayen Robin Zamora (17-14, 8KO) est venu remplacer le turc Fatih Keles (14-1-1, 8 KO) à 4 jours du combat suite à un problème de VISA rencontré par le boxeur turc. 

Photos Vincent Fenech

La tension était à son comble dans le coin bleu ce mardi. Cette première étape vers l’ascension internationale ne devait pas être loupée, inutile de préciser qu’à seulement 19 ans, Bakary se savait attendu et observé. Comme il nous l’expliquait à son retour d’Angleterre sur Boxenet, il se donne tous les moyens pour ne pas décevoir ses nombreux fans et convaincre les afficionados du Noble Art hexagonal. Le jeune homme a la tête bien faite et quand bien même, il pourrait dévier, le père entraineur, Issa, professionnel jusqu’au bout des ongles, veille au grain et à la bonne marche du projet familial : que Bakary devienne un champion de boxe, connu et reconnu. Cette ceinture IBO Méditerranée consistait une sorte de hors d’œuvre et de répétition avant les grandes échéances.    

Dès la première reprise du combat Bakary ouvre l’arcade sourcilière gauche de son adversaire. Les deux combattants se jaugent durant les deux premières reprises mais Bakary fait la différence avec de courts uppercuts, ses changements de garde et son bras avant. 

Photos Vincent Fenech

La troisième et quatrième reprises sont menées tambour battant par Bakary qui accentue le rythme du combat. Il est le patron et il impose le tempo. Ses frappes manquent encore un peu de précision mais il balade Zamora et l’amène où il souhaite le boxer. Bakary démontre sur ce combat une plus grande maturité dans sa boxe. Le jeune champion est aussi un showman, adepte du beau déplacement et du beau geste, il réussit toutefois à canaliser son besoin de démontrer l’étendue de son talent, pour s’échiner à installer un rythme, construire son combat puis détruire… 

Malheureusement, alors que Bakary commençait à donner sa pleine mesure, son adversaire renonçait  à poursuivre à l’appel de la 5ème reprise, privant ainsi le public d’en voir plus.  Bakary Samake avouait être frustré par ce dénouement même s’il savourait pleinement l’essentiel qui était de devenir champion IBO méditerranéen des super welters. Avec cette ceinture internationale, Bakary  décroche aussi son passeport pour inscrire son nom dans le classement de l’IBO, une entité qui a gagné ses galons de fédération mondiale.  

Bakary Samake a passé l’obstacle Zamora sans encombres, il sera de retour sur le ring le 15 août à Cannes pour une potentielle défense de titre ! 

Photos Vincent Fenech

Article Vincent Fenech

Laisser un commentaire