1ère marche internationale pour Bakary Samake le 7 juin

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le 7 juin prochain le plus jeune professionnel Français Bakary Samake (8-0, 4 KO) se produira une seconde fois au Prestige Fight en tête d’affiche d’un gala se déroulant place Vendôme à l’hôtel Westin, Paris 75002.

Initialement opposé au Turc Fatih Keles (14-1, 8 KO) connu pour ses guerres contre Garrido, ce dernier a du annuler sa venue hier pour un problème de VISA. Le Nicaraguayen Robin Zamora (17-13, 8 KO) a répondu présent à 4 jours du combat. Le titre IBO Méditerranéen étant toujours en jeu, Bakary compte bien s’en emparer  avec panache et continuer sa  fulgurante ascension  dans les classements Super Welters. 

Photo: Dahos Industry (Training camp de B. Samake)

En battant Mendoza en février dernier, Bakary faisait son entrée dans le top 100 boxrec des super Welters et intégrait notamment le classement de cette  fédération (IBO), une ceinture que des prestigieux champions tels que Gennady Golovkin ou W. Klitschko ont arboré auprès des 4 ceintures mythiques. 

Pour préparer ce titre, la team Samake est partie pour la première fois à l’étranger. Deux semaines intensives au Mannings Boxing Gym / Peacok Boxing Gym aux côtés d’Anthony Yarde (22-2, 21 KO). Cette expérience n’a pas laissé Bakary indifférent, ni les Anglais concernant le potentiel de notre Frenchie…

Photo : Vincent Fenech (Victoire de Bakary sur Mendoza)

Boxenet : Comment te sens-tu à quelques jours de ton combat ? 

Je me sens bien merci. Je suis rentré il y a 10 jours d’Angleterre plus en forme que jamais. Je suis en pleine confiance avant ma prochaine échéance. 

BN: Comment s’est déroulé ce camp d’entrainement à Londres ? Une première pour toi… 

Très bien ! Je suis très satisfait du déroulement de ce séjour. J’ai senti une grande évolution dans mon jeu, là-bas, la boxe « professionnelle » porte bien son nom. Durant ce camp j’ai vraiment pris conscience de mon potentiel et de ma destinée. L’entrainement et les mises de gants étaient de qualité, il était temps de se mettre au niveau de nos ambitions.

BN: Comment se sont passés les sparrings ?

J’ai pu mettre les gants avec des champions locaux, de niveau européen sous les yeux d’Anthony Yarde, et j’ai vraiment fait la différence en mises de gants. J’ai senti le regard impressionné des gens sur place, ils venaient me saluer, me féliciter après chaque mise de gants. Ils ont tout de suite vu mon potentiel. J’ai apprécié leur sincérité et la mentalité des Anglais. 

Photo : Dahos Industry (La team Samake aux côtés d’Anthony Yarde)

BN: Parles moi de ce titre IBO méditerranéen le 7 juin

Je suis très excité de combattre pour ce titre. J’étais très heureux lorsque j’ai gagné le titre Luxembourgeois, mais je sais que ce n’était pas LA ceinture phare. En combattant pour le titre IBO méditerranéen c’est officiellement un premier pas vers un titre mondial.  Donc vraiment excité et heureux de cette opportunité ! 

BN: Tu devais affronter Fatih Keles (14-1-1 8 KO) mais ce dernier à annulé à cause d’un problème de VISA. As tu pu analyser ton nouvel adversaire Robin Zamora ? 

Vaguement quelques prestations. C’est un bon adversaire, qui a beaucoup de combats et donc de l’expérience. Il est précis et frappe. L’adversaire change mais pas le game plan, je sais que je suis au dessus. Je vais boxer naturellement sans chercher le KO car c’est un boxeur aguerri mais je vais lui en faire voir de toutes les couleurs. 

BN: Tu es déjà dans le top 100 des Super Welters, n’as tu pas une certaine pression à grimper aussi haut aussi jeune ?

Non ça m’excite au contraire. Comme je le dis souvent, je n’ai encore rien montré ! Et le fait d’affronter de meilleurs boxeurs fera ressortir mon plein potentiel. Plus j’avance, plus je progresse. A chaque camp d’entrainement mon QI boxe augmente, j’ai d’avantage confiance en moi car les résultats sont là, à chaque combats, chaque sparring. Donc je suis impatient et excité d’avancer dans les classements !

 

Photo: Dahos Industry (Training camp de B. Samake) 

BN: Un pronostic pour mardi 7 ?

Mon pronostic, c’est la victoire ! Si il y a KO tant mieux, dans tous les cas je repars vainqueur mardi soir, je vais montrer tout mon talent sur le ring. 

BN: Un petit mot pour tes fans et les lecteurs Boxenet.fr 

On se retrouve le Mardi 7 juin, je vous promets un très beau spectacle et ce n’est que le début de l’histoire ! 

Article Vincent Fenech

Laisser un commentaire