Arsen Goulamirian: Le « Feroz » de retour le 19 Novembre.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Voici un an nous titrions: « Arsen Goulamirian deux ans après », ou « Goulamirian enfin ». Mais une fois encore la covid 19 allait empêcher le retour du champion français. C’est pourquoi aujourd’hui tous les supporters de boxe croisent les doigts pour qu’aucun évènement ne vienne perturber le retour du français, dont la défense de titre WBA des poids lourds légers est prévue le 19 Novembre prochain au Cannet avec comme adversaire le russe Alexsei Egorov (11-0, 7 Kos).

Le boxeur français d’origine arménienne au palmarès vierge de défaites (26-0, 18 Kos) avait validé sa couronne mondiale le 15 Novembre 2019 en battant Kane Watts, ceinture qu’il avait défendue âprement dès le mois suivant face à Constantin Bejenaru emportant le combat unanimement sur décision technique . La covid 19 est arrivée additionnée à d’autres problèmes sur lesquels nous ne reviendront pas ici, et nous voici trois ans plus tard à attendre désespérément le retour sur le ring de l’unique champion du monde tricolore en activité aujourd’hui. Nous sommes donc impatients de revoir le « feroz » en action. Goulamirian a abrégé ses six derniers combats, après cette très longue absence et a maintenant 34 ans, son niveau de forme sera une inconnue sur cet affrontement.

Alexsei Egorov (ci dessus) dispose d’une belle expérience amateur puisqu’il affiche 55 combats et fut champion d’Europe dans la catégorie des lourds. Mais nous connaissons finalement assez peu de choses de ce boxeur… il partira en tout cas à égalité avec le français puisque lui même n’a pas combattu depuis mars 2020. Le russe de 31 ans avait remporté ses deux derniers combats sur décisions unanime dont sa dernière sortie au dépens de Vasil Ducar.

Le français devra avant tout se rassurer face à cet adversaire et retrouver ses sensations et le rythme du combat. Il a surement laissé, dans ces trois années, sa meilleure période de boxe. Il sait qu’il n’a plus de temps à perdre et on espère encore de belles choses pour notre champion. Si il passe l’obstacle Egorov, pourquoi pas dès 2023 un  combat de réunification face aux autres champions de la catégorie (Ilunga Makabu, Lawrence Okolie ou Jai Opetaia). C’est tout ce que nous souhaitons à la boxe française et à son meilleur représentant.

A Noter que le français Milan Prat (17-0, 14 Kos) combattra en sous carte pour le titre européen vacant des Supers Welters. Nous surveillerons aussi la troisième apparition professionnelle du double champion du monde amateur Sofiane Oumiha.

Laisser un commentaire