Connaissez-vous Fanlong Meng ? Prochain adversaire de Jean Pascal

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ce vendredi au Whitesands Event Center de Plant City en banlieue de Tampa en Floride, Jean Pascal fera un retour sur le ring après une absence de deux ans et demi  en affrontant le chinois Fanlong Meng. Qui est-il? Apprenons à mieux le connaître. Meng est âgé de 34 ans, il a eu un excellent parcours amateur en participant aux jeux olympiques de Londres en 2012. Chez les pros, sa fiche est parfaite soit 17 victoires en autant de combats dont 10 K.-O. En 80 rounds disputés, son pourcentage de K.-O. s’établit à près de 59%. On se rappelle qu’en mars 2020, il devait affronter Artur Beterbiev à Québec pour les titres IBF et WBC des mi-lourds. Il était aspirant obligatoire de l’IBF à cette époque.

Hélas en raison de la pandémie, le combat avait été annulé. Sur ses 17 victoires, il a battu notamment Adam Deines par décision unanime en juin 2019, qui avait perdu contre Beterbiev en mars 2021 par TKO au 10e round. Somme toute, au cours de sa carrière, il n’a pas affronté de grands noms, et en Pascal, il affrontera un ancien double champion du monde.  Au niveau de ses mensurations, il fait 1 m 88 et a une portée de 75 pouces et demi contre 72 pouces et 1 m 79 pour Pascal qui est âgé de 39 ans.

Crédit photo: round by round boxing

 Niveau technique

 Il est un grand gaucher, un bon technicien qui est efficace en contre-attaque. Il est doté d’un bon jab et utilise bien son crochet de gauche. Il est rapide et se déplace bien. Il a une bonne défensive. Il a un style qui ressemble à l’ancien champion du monde IBF des super-moyens de 2007 à 2012, Lucian Bute que Jean Pascal a battu en janvier 2014, il y a plus de huit ans. Pascal ne sera donc pas désorienté face à ce type de boxeur. Il devra composer avec l’efficacité de son jab tout au long du combat. Pascal devra mettre de la pression afin de le déstabiliser et de contrer son jab s’il veut espérer l’emporter.

Meng est plus qu’efficace lorsqu’il boxe à distance avec l’efficacité de son jab. Cependant, le style éclaté et imprévisible de Pascal pourrait rendre le duel intéressant bien qu’il est inactif depuis plus de deux ans et demi. Toutefois, je crois que Meng l’emportera par décision.

 

Martin Fournier – source: boxrec.com

 

Laisser un commentaire