Jeyssa Marcel nouvelle championne IBO Intercontinental !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ce samedi 2 Juillet, se tenait sur le parvis de l’hôtel de ville de Garges-Les-Gonesse, le gala Bag’Art Land 4 organisé par la team Angel et diffusé sur A Boxing Nation. Quatre combats professionnels et plusieurs prestations amateurs de qualité.

La pépite Jeyssa Marcel (6-0) disputait son 6ème combat professionnel face à l’Uruguayenne Soledad Macedo (17-16-2, 4 KO) pour la ceinture IBO Intercontinental. Dans un combat à sens unique, la jeune Jeyssa a montré toute la panoplie de son art durant 10 reprises intenses, gommant tous les doutes émis sur son endurance lors de son championnat de France. Malgré l’inactivité de Soledad, Jeyssa a brillé devant un public exalté.

Photos Vincent Fenech

Jeyssa a su montrer l’évolution de sa boxe et une certaine force de frappe. Un atout important si elle souhaite rapidement se confronter à l’élite. Envoyant son adversaire au tapis à la première reprise, Jeyssa à piqué tout au long udu combat une adversaire fuyante et peu enclin à chercher l’affrontement physique.

Photos Vincent Fenech

La ceinture autour de la taille, Jeyssa annonce la couleur concernant la suite : « Je veux le titre WBC, je veux être championne du monde ! ». C’est tout ce qu’on lui souhaite !

Mustapha Zaouche  (6-0, 2 KO), l’élève de Nasser Lalaoui affrontait pour la seconde fois le solide Giorgi Kankava (3-6-1, 2 KO). Après avoir montré une belle panoplie de coups au premier round, notamment un puissant jab, Mustapha se blesse le biceps gauche. Mustapha su gérer les 5 reprises restantes uniquement avec son bras arrière. Des directs à distance et de beaux uppercuts au corps à corps. Il a démontré sur ce combat qu’il possédait un formidable sang froid. Très prometteur pour l’avenir.

Photos Vincent Fenech

Le Chellois Ange Baumgartner (2-0, 1 KO) a remporté son second combat par décision unanime face au très bon Géorgien Elshan Seidov (1-1). Un combat très disputé où Ange à su faire la différence par la précision de ses coups et son sens du ring.

Photos Vincent Fenech

Belkacem Rekik (2-0, 1 KO) effectue un retour gagnant après plus d’un an d’inactivité. Surnommé l’arbalète, ce très grand super welter a vaincu son adversaire Josef Lacina (0-4) avec un terrible coup au foie au 3ème round.

Photos Vincent Fenech

Mention spéciale pour l’amateur pensionnaire de la team Angel, Bakary Diallo qui a passé un terrible KO à son adversaire sur un superbe cross du droit dès la première reprise. Bakari enchaine ici son 4ème KO consécutif.  Un jeune espoir de la catégorie des 64 kilos sur qui il faudra garder un œil lors des prochains championnats de France de 2022.

Photos et Article Vincent Fenech

Laisser un commentaire