Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Hier soir à Abu Dhabi, l’invaincu Dmtri Bivol (21, 11 KO) a infligé une première défaite ( 118-110, 117-11 et 117-111) au mexicain Gilbert « Zurdo » Ramirez (44, 1, 30 KO) pour conserver brillamment son titre WBA des poids mi-lourds. 

Après la star Saul Alvarez, c’est à un autre mexicain que le champion russe a donné une leçon de boxe en 12 épisodes de 3 minutes. Ramirez, pourtant plus grand et volumineux que Bivol, n’a jamais été en mesure d’inquiéter le tenant du titre, étonnamment serein tout au long des 12 rounds du combat. D. Bivol aura toujours été le premier à déclencher et ses coups rapides ont pris de vitesse le mexicain ex champion WBO de la catégorie inférieure. Ramirez semblait maladroit et désarmé face à la machine bien huilée que représente D. Bivol, seul un certain manque de punch aura empêché le russe de conclure avant la limite. 

On attend désormais avec impatience une rencontre entre Dmitri Bivol et le phénoménal Artur Beterbiev, vainqueur de ses 18 combats avant la limite, pour un véritable championnat du monde de la catégorie.

Au cours de cette soirée, la britannique Chantelle Cameron (17-0, 8 KO) a détrôné aux points (97-93, 96-94, 96-94) l’américaine Jessica McCaskill (12-2-, 5 KO), de ses titres de championne du monde unifié (WBC, WBA, WBO, IBF, IBO). 

L’Américaine a été dominée par une excellente boxe qui ne s’est pas laissée surprendre par les coups à la godille lancés par Jessica McCaskill.  Le Royaume Uni compte désormais deux véritables championnes du monde avec Chantelle Cameron et la légende vivante irlandaise Kathie Taylor, reine incontestée des poids légers. Il ne semble pas utopique d’imaginer Eddie Hearn présenter un jour, un somptueux combat entre ces deux championnes. 

Dans le 3eme championnat mondial de la soirée,  l’invaincu gaucher Tajikistanais Shavkatdzhon Rakhimov (16-0-1, 14 KO) a mis KO au 9eme round l’anglais Zelfa Barrett (28-2, 16 KO) pour s’emparer du titre IBF des poids super-plumes. Rakhimov a été compté au 3eme suite à un uppercut. 

Laisser un commentaire